(La Tribune 25/10/17)

Si les estimations sur le tonnage d’arachide à récolter cette année ne sont encore connues, la moisson s’annonce déjà bonne pour les producteurs sénégalais de la cacahuète. Le gouvernement qui a consacré ce mardi un conseil interministériel à la préparation de la campagne de commercialisation de l’arachide, pour cette année, s’attend en tout cas à des «récoltes abondantes».

C'est une bonne nouvelle qui devrait réjouir les paysans sénégalais, notamment les producteurs d'arachide : les récoltes de cette année devront être «bonnes». C'est en tout cas l'annonce faite hier, mardi 24 octobre à Dakar, par Seydou Gueye, secrétaire général et porte-parole du gouvernement. S'exprimant à l'occasion du conseil interministériel consacré à la préparation de la campagne de commercialisation de l'arachide 2017-2018, Gueye a déclaré que cette année enregistrerait de «récoltes abondantes » pour l'ensemble des spéculations.

Pluviométrie abondante et accompagnement de l'Etat

Ces bonnes récoltes attendues, selon Seydou Gueye, sont le fruit du «dévouement» des acteurs du monde rural et de l'accompagnement de l'Etat. Des semences de qualité livrées à temps aux paysans, une pluviométrie abondante,... Toutes les conditions ont été réunies pour une bonne compagne agricole, si l'on en croit le collaborateur de Makcy Sall.

Dans le détail, le porte-parole du gouvernement a précisé qu'une enveloppe de 25 milliards de francs CFA, dont 15 milliards pour les intrants, et 55 000 tonnes de semences certifiées, ont été mobilisées dans le cadre de la politique de subvention mise en place cette année par l'Etat pour accompagner les producteurs.